Pendant la crise liée au Covid-19

Consultez toutes les recommandations sur http://www.biblio-covid.fr/

Retrouvez sur ce site les positions de l’ADBGV et des associations professionnelles des Bibliothèques.

Suivez nous sur Facebook et Linked In

Pour devenir membre de l’association et participer à la liste de diffusion, vous pouvez suivre la procédure indiquée ici ou nous contacter par mail  en écrivant simultanément à :  m.diallo@ville-rennes.fr ;  mprolin@ville-dijon.fr, Raphael.JUAN-BOUYSSET@maisonslaffitte.fr;

 

Communiqué sur l’inclusion pleine et entière des conservateurs et conservatrices de bibliothèques dans la réforme de la haute fonction publique. 

Le 29 avril 2021,

Comme association représentant des cadres supérieurs et dirigeants, de l’État et des collectivités territoriales issus de la filière culturelle, nous nous félicitons de l’annonce faite par le Président de la République d’une réforme en profondeur de la haute fonction publique, transformation dont nous partageons les valeurs d’ouverture et d’intérêt général.

Au sein des hautes fonctions publiques territoriale et de l’État, les corps et cadres d’emploi des conservateurs et conservatrices des bibliothèques se distinguent depuis de nombreuses années par la diversité et la richesse des fonctions occupées, projets menés, et des formations initiales de leurs membres. Ils font la part belle aux cursus universitaires et aux sciences humaines et sociales. Ils constituent aussi un vivier de dirigeants publics largement exemplaires en matière d’accès des femmes à des emplois d’encadrement supérieur. Ainsi, ils se reconnaissent parfaitement dans l’image de représentativité et de multiplicité des points de vue qui doit former les contours de la future haute fonction publique.

Leur regard, original et complémentaire de celui de leurs collègues venus des filières technique et administrative, contribue significativement à une conception des politiques publiques qui, éloignée de tout conformisme institutionnel ou intellectuel, unit une diversité de points de vue autour de valeurs communes.

Les conservateurs et conservatrices des bibliothèques sont familiers de la mobilité et de l’échange entre versants de la fonction publique. En effet, ils occupent des postes en Direction régionale des affaires culturelles, en administration centrale ou à la tête de services des collectivités. Autant d’emplois à la charnière des politiques culturelles nationales et locales. Ils et elles peuvent occuper, comme leurs statuts les y destinent explicitement, les emplois les plus élevés de l’État, de ses établissements ou des grandes collectivités. Les conservateurs de bibliothèques sont ainsi habitués à participer à la conception et à la mise en œuvre de politiques transversales.

Nous accueillons de ce fait avec beaucoup d’intérêt la nouvelle de la création de l’Institut du Service Public, creuset commun de la haute fonction publique .

Nous sommes aussi sensibles aux annonces sur l’attractivité des rémunérations et leur harmonisation entre les ministères. En effet, les corps de conservateurs n’ont pas bénéficié des revalorisations successives depuis 2011 ; la création du RIFSEEP ne leur a pas non plus permis de prétendre à plus de prime que le plancher légal ; et l’absence d’emplois fonctionnels pour les postes qu’ils occupent dans les bibliothèques des villes et intercommunalités empêche que les rémunérations reconnaissent la responsabilité de directeur, y compris dans les grandes villes, ce qui n’encourage pas les candidatures. L’absence d’un grade de conservateurs généraux dans la fonction publique territoriale est également une difficulté.

Convaincus que les cadres A+ de la filière culturelle ont un rôle déterminant à jouer dans la refondation d’une haute fonction publique efficace et diverse, à l’image de la Nation, nous souhaitons donc mettre nos forces vives à la disposition de la Ministre de la Transformation et de la Fonction publiques afin de contribuer au projet de réforme qu’elle porte.

Télécharger le communiqué

Voir toutes les positions et communiqués de l’ADBGV